Category Archives: Actualités

LA SAINT VALENTIN AUTREMENT

Offrez du temps à votre couple, une soirée en tête è Tête pour faire grandir votre amour
 
La Saint-Valentin peut être plus qu’un événement commercial : laissez-nous vous le prouver, avec un grand A !
Parce que nos rythmes de vie ne nous permettent pas toujours de prendre du temps pour notre couple, nous vous proposons, autour de la Saint-Valentin, une soirée pour vous retrouver, échanger, vous écouter : en somme pour mieux vous aimer !
Le principe est le suivant :
► Un dîner festif et romantique
► Des échanges et des moments privilégiés, juste à deux
► Des quiz pour mieux comprendre votre couple
► Des pistes et des témoignages pour mieux vous aimer
Envie de tenter l’expérience d’une Saint-Valentin Autrement ? http://bit.ly/SaintValentinAutrement
 
Plus de reinseignements et inscriptions avant le 12/2 au
06 71 03 22 40 / 06 63 73 75 92

EXERCICES SPIRITUELS POUR FEMMES

Les Prêtres de l’Institut du Verbe Incarné, à qui sont confiés les paroisses du Luc-en-Provence et du Cannet-des-Maures, vous proposent de vivre les exercices spirituels selon la méthode de Saint Ignace de Loyola.

Cette fois-ci ce sera organiser pour femmes

du 10 au 13 février 2017

au Monastère de Ste. Marie-Madeleine, à Saint Maximin Sainte-Baume.

Contact : Inscriptions / renseignements
 Sœur Marie d’Einsiedeln  –  Tel : 06 35 91 90 50  Mail : m.einsiedeln@servidoras.org
P. Anthony del Castillo –  Tel: 06 42 88 69 62
 
Début et fin de la retraite
Début le vendredi 10 février à 17h30
Fin le lundi 13 février à 15h00
 
A ne pas oublier
    ► Vos affaires personnelles pour les trois jour de retraite
    ► Le nécessaire pour prendre des notes
    ► Une bible

Pour plus d’informations n’hésitez pas à nous contacter!

 

NOS MEILLEURS VOEUX

La communauté paroissiale du Luc et Cannet des Maures, ainsi que les pères et les sœurs de L’Institut du Verbe Incarné sont heureux de vous présenter leurs vœux les meilleurs pour la nouvelle année qui commence.
Que cette année soit pour vous et les vôtres une année de paix et de grâce, et que vous puissiez progresser davantage ensemble à la rencontre du Christ.
Que Dieu vous bénisse.

RETRAITE POUR HOMMES

ADAM OÙ ES-TU ?

Trouver sa place d’homme, d’époux, de frère, d’ami…

Bien sûr que l’homme a encore sa place dans ce monde, et quelle place !

Encore faut-il que nous prenions le temps d’y réfléchir et de prier pour pouvoir la tenir fièrement, et avec fruits.

Ne venez pas seuls ! Si un frère a besoin d’une telle retraite, qui ne prend que quelques heures, pour être remis en piste, n’hésitez pas !

Nous vous attendons donc du Vendredi 31 mars à 19h00 au sanctuaire de la Sainte Baume, jusqu’au dimanche 2 avril à 16h00. 

Cette retraite silencieuse dans un cadre magnifique permet de faire le point, de réfléchir, de se ressourcer, de prier…

Contact :

Bertrand de Kerangat

0663927592

bdekerangat@yahoo.fr

UNE BELLE CRECHE VIVANTE

La première crèche vivante remonte à Noël 1223, lorsque saint François d’Assise voulut « voir de ses yeux » l’enfant de Bethléem « tel qu’il était ». 

Eh bien, Dans toute la France, le récit de la Nativité continue discrètement, depuis sept cents ans, de réunir petits et grands à travers les spectacles de crèche vivante.

C’est pour cela que chaque année les enfants du catéchisme de nos paroisses du Luc et du Cannet des Maures organisent avec leurs catéchistes, les Soeurs et les pères un beau spectacle de Noël et la représentation de la naissance de Jésus.

Ici en Provence, la tradition des crèches (Jésus, Marie, Joseph, l’âne et le bœuf) demeurent toujours une tradition populaire et c’est pour nous l’occasion de montrer à tous notre foi dans un Dieu qui s’est fait tout petit pour nous.

Je vous souhaite sincèrement un joyeux Noel, un vrai Noël en famille en vous rappelant du plus précieux cadeau que notre Dieu nous a offert : Son Fils Jésus.

Je vous laisse preparer Noël avec une petite réflexion du pape François :

« Dans une société souvent éprise de consommation et de plaisir, d’abondance et de luxe, d’apparence et de narcissisme, Lui nous appelle à un comportement sobre, c’est-à-dire simple, équilibré, cohérent, capable de saisir et de vivre l’essentiel. Dans un monde qui est trop souvent dur avec le pécheur et mou avec le péché, il faut cultiver un fort sens de la justice, de la recherche et de la mise en pratique de la volonté de Dieu. Dans une culture de l’indifférence qui finit souvent par être impitoyable, que notre style de vie soit au contraire plein de piété, d’empathie, de compassion, de miséricorde, puisées chaque jour au puits de la prière. Comme pour les bergers de Bethléem, que nos yeux puissent aussi être pleins d’étonnement et d’émerveillement, contemplant dans l’Enfant-Jésus le Fils de Dieu. Et, devant Lui, que jaillisse de nos cœurs l’invocation : « Montre-nous, Seigneur, ta miséricorde, et donne-nous ton salut » (pape Francois)

Que Dieu vous bénisse.

P. Anthonydel Castillo, IVE

Curé

Pourquoi du rose pour le 3ème dimanche de l’Avent ?

La couleur de l’aurore
 
L’occasion est à ne pas rater, car elle ne revient que deux fois dans l’année. La deuxième étant le 4e dimanche de Carême, celui de Laetare. Dans les deux cas, l’Eglise fait entrevoir la joie qui se prépare : la Nativité, et la Résurrection du Christ. Le rose est la couleur de l’aurore : dans le désert à cet instant, la nuit noire enveloppe encore tout mais à l’horizon une couleur rosée qui se répand annonce la venue d’une lumière éblouissante !
 
« Soyez dans la joie ! »
 
La joie, gaudete, est d’ailleurs le premier mot de l’introït de ce 3e dimanche de l’Avent : « Gaudete, in Domino semper : iterum dico, gaudete. Dominus enim prope est ». Ce qui signifie : « Soyez dans la joie du Seigneur, soyez dans la joie, le Seigneur est proche ».
 
Gaudete, la joie d’un Dieu qui se fait proche
 
Gaudete, cette joie qui monte, c’est la joie chrétienne, la joie de voir le Christ qui se fait homme parmi les hommes :
 
« Savoir que Dieu est proche, attentif et plein de compassion, non indifférent, qu’il est un père miséricordieux qui s’intéresse à nous dans le respect de notre liberté, est motif d’une joie profonde que les aléas du quotidien ne peuvent atténuer. […] La caractéristique unique de la joie chrétienne est qu’elle peut être partagée avec la souffrance puisqu’elle est entièrement basée sur l’amour. En effet, le Seigneur qui nous est proche au point de se faire homme vient pour communiquer sa joie, la joie d’aimer. C’est seulement ainsi que l’on comprend l’allégresse sereine des martyrs jusque dans l’épreuve, ou bien le sourire des saints de la charité face à qui souffre. C’est un sourire sans offense, qui console… »
 
(Cf. Saint Jean-Paul II lors de son angélus du 3e dimanche de l’Avent en 2003)

FETE DE NOEL 2016

Bonjour à tous,

Je saisis l’occasion pour vous inviter à participer nombreux à toutes les activités et offices que nous vous proposons pour vivre Noel autrement.

L’Eglise va célébrer la naissance de son Seigneur. Dieu vient dans notre monde et révèle son nom : Jésus, l’Emmanuel, ce qui veut dire « Dieu est avec nous ». Il vient vivre dans notre monde, il se fait l’un de nous, il fait sa demeure en nous.

A Noël, Dieu se donne aux hommes à travers son fils.
Noël nous rappelle l’amour de Dieu pour les Hommes, et sa confiance. Et comme Dieu s’est donné aux Hommes, Noël est la fête des dons.

Vivez Noël en famille et en paroisse. Ne nous laissons pas voler cette fête à nous pour le consumérisme.

P. Anthony

Curé

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com