Category Archives: Actualités

PELERINAGE LYON/ARS

Vendredi 19 mai 2017 vers 17H30, avec une trentaine d’enfants et de parents du patronage du Luc et du Cannet nous avons pris le départ pour Ampuis pour un week-end pèlerinage.

Nous étions accompagnés du Père Anthony et de Soeur Marie du Christ.

Le trajet aller s’est très bien déroulé, les co-pilotes se donnaient des nouvelles par l’intermédiaire d’un groupe what’s app spécialement créée pour l’évènement.

Les rires et la Joie étaient déjà au rendez-vous.

Après trois heures et demie de route environ, nous sommes finalement arrivés à Ampuis à la maison des Pères ou nous avons eu la joie de revoir le Père Pablo ainsi que Soeur Béatitudes, Soeur Piéta et Mère Marie. Nous nous sommes réunis autour de pizzas et avons fêté l’anniversaire de notre amie Muriel.

Après le repas, il était temps de se coucher: les garçons restaient à la maison des Pères sous la surveillance des très patients, Père Anthony, Raphaël et Robert. Une bataille de polochons s’est engagée mais personne ne sait qui a gagné….

Quant aux filles, nous avons été accueillis chez les Soeurs à Loire sur Rhône.

Le lendemain matin, nous nous rejoignons tous pour la prière du matin à l’Eglise de Loire sur Rhône, puis direction la Basilique de Fourvières à Lyon. Malheureusement, ce jour là, une manifestation devait avoir lieu, nous empêchant de nous garer et ainsi de découvrir la Basilique néo Byzantine.

Messe à la chapelle des reliques

Nous reprenons la route pour la seconde étape du pèlerinage: ARS.

Une fois arrivés à Ars, nous sommes accueillis dans un lieu réservé aux Pèlerins, qui jouxte la Basilique d’Ars. Un film sur la vie de Saint Jean-Marie VIANNEY, nous est présenté.

Nous accédons ensuite à la salle de la lanterne des cierges, où se trouve une statue du Curé d’Ars priant.

Puis, un peu avant la Messe, nous entrons dans la Basilique Sainte Philomène où l’on distingue bien l’ancienne église Romane, qui fut par la suite agrandit. L’atmosphère de recueillement qui y règne est impressionnante. On peut encore voir la chaire d’où prêchait le Saint Curé ainsi que le confessionnal.

Nous assistons ensuite à la Messe, célébrée par le Père Anthony devant les reliques du Curé d’Ars. Le Père Anthony a eu l’autorisation et la grâce d’utiliser le calice du Saint Curé.

C’était une très belle Messe, empreinte de beaucoup d’émotions et on aurait pu croire que Saint Jean-Marie VIANNEY nous souriait, imagination ou pas, c’était un moment très fort.

Calice du Saint curé d’Ars

Puis le Frère en charge nous a autorisé à visiter la Sacristie où se trouvent l’ostensoire et la Croix de procession du Curé d’Ars.

Petite anecdote, le confessionnal des femmes était moins usé que celui des hommes: Les femmes étaient-elles plus sages? Ou se confessaient-elles moins ? (rires).

Juste après le repas, nous nous dirigeons vers la suite de la visite du sanctuaire avec la chapelle du coeur, où se trouve la relique du coeur du Curé d’Ars.

Ostensoir du saint Curé d’Ars

Puis nous accédons à la maison où il a vécu. La plupart des pièces sont restées en l’état, bien protégées et l’atmosphère y est encore une fois particulière. Il y a les pièces de vie, la bibliothèque, la pièce contenant ses objets, tel ses chasubles, un tableau de la crucifixion…

Nous pouvons aussi voir les restes de son lit brûlé par le démon.

Enfin, après un grand détour par les boutiques d’objets religieux, nous quittons ce sanctuaire pour rejoindre Sainte Colombe. Chemin faisant nous passons par le lieu-dit de la rencontre où une statue est érigée pour marquer l’endroit où le petit Antoine Givre a indiqué la route d’Ars à Jean-Marie VIANNEY.

Au patronage à Lyon

A Sainte Colombe, les enfants du patronage nous attendent avec un très grand goûter. Des jeux et des parties de foot sont lancés.

Puis,il est temps d’aller rejoindre les anciens paroissiens du Père Anthony autour d’un barbecue qu’ils ont organisé à Ampuis.

Le lendemain dimanche 21 mai , c’est déjà le dernier jour de ce très beau week-end.

Nous débutons la journée par la Messe à 09h à Loire sur Rhône, célébrée à la fois par le Père Anthony et le Père Pablo. Lors de cette Messe, un de nos enfants de Choeur, Arthur, a eu l’immense joie de faire sa première communion.

Le repas est pris à Ampuis à la maison des Pères où nous profitons d’un beau soleil (si, si il y a aussi du soleil là-bas)

Enfin, il n’est pas loin de 15h lorsque nous prenons la route pour revenir vers notre Provence, fatigués mais joyeux et la tête remplies de très beaux souvenirs.

Merci aux Pères et aux Soeurs pour ce pèlerinage, surtout à Père Anthony et Soeur Marie du Christ.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ACCOMPLISSEZ VOTRE DEVOIR DE CITOYEN EN CONSCIENCE !

A la veille des élections présidentielles de demain, je partage avec vous l’édito de notre bulletin paroissial pour vous éclairer :

Selon le père Bernard Peyrous, il est sûr et certain que le premier tour de l’élection présidentielle a produit un effet de sidération sur bon de nombre de catholiques, nous poussant à nous demander où va le pays et sur qui on pourrait compter à l’avenir…

Comment réagir en tant que chrétiens ?

En tant que curé de votre paroisse, la seule chose que je dois vous dire est : ACCOMPLISSEZ VOTRE DEVOIR DE CITOYEN EN CONSCIENCE !

Ce n’est pas à l’Église de vous dire pour quel candidat voter, il appartient à chacun d’exercer en conscience son discernement propre et de voter.

Cependant, je ressens l’obligation de vous donner quelques critères pour vous aider dans votre discernement[1]

  1. Le Bien Commun: c’est le Bien que tous peuvent rechercher en commun, car lui seul garantit la dignité et l’épanouissement intégral de toute personne humaine, sans exception, à commencer par la plus fragile et la plus vulnérable. En ce sens, le Bien commun est le plus puissant facteur de cohésion et de paix sociale.

 

  1. Connaître les principes non négociables et la Doctrine sociale de l’Eglise

Pour bien discerner en politique, il faut donc d’abord une connaissance claire de ces grands principes que le Cardinal Ratzinger, à la demande de saint Jean Paul II, a encore appelés des « principes non négociables » : la protection de la vie à toutes les étapes de son développement, de sa conception à sa mort naturelle ; la reconnaissance et la promotion de la structure naturelle de la famille fondée sur l’union stable d’un homme et d’une femme ouverts à la vie ; la protection du droit des parents d’éduquer leurs enfants ; mais encore la promotion du Bien commun sous toutes ses formes : la protection sociale des mineurs et des victimes des formes modernes d’esclavage (drogue, prostitution, pornographie…) ; le droit à la liberté religieuse dans les limites de l’ordre public ; le développement d’une économie qui soit au service de la personne et du Bien commun dans le respect de la justice sociale, du principe de solidarité humaine et de subsidiarité, en refusant de donner « sa confiance aux forces aveugles et à la main invisible du marché » (Pape François) ; la sauvegarde de la paix ; le droit d’émigrer régulé par la protection du droit de ne pas émigrer et le devoir de s’intégrer…

  1. Le droit à une information juste et indépendante

Une saine démocratie exige une information juste. Le Pape saint Jean Paul II affirmait en son temps que « la liberté des hommes ne peut être entravée du fait de la manipulation par les medias qui imposent au moyen d’une insistance bien orchestrée, des modes et des mouvements d’opinion, sans qu’il soit possible de soumettre à une critique attentive les prémisses sur lesquels ils sont fondés » (Centesimus annus, 1991, n. 41)

 

Enfin, nous pouvons bien constater, comme nous éclaire Monseigneur Pontier, qu’« aucun programme ne remplit tous ces critères. C’est donc à chacun, à la lumière de l’Évangile, d’effectuer sa propre pondération et de voter en conscience »

C’est également notre devoir chrétien de bien prier pour notre pays sans nous décourager.

« Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, dans l’action de grâce, priez et suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes. » (Philippiens 4,6)

Les enjeux économiques et politiques qui régissent notre pays sont complexes et nous devons vraiment prier et agir.

« Il faut toujours prier comme si l’action était inutile et agir comme si la prière était insuffisante. » Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus

  1. Anthony

[1] Mgr Aillet : “Le choix doit s’affranchir de toute pression, mot d’ordre, harcèlement de l’image ou du slogan”

PELERINAGE DE MERES DES FAMILLE A COTIGNAC

Bien chères toutes,
C’est avec une grande joie que les paroisses du Luc et du Cannet vous proposent de participer au pèlerinage des mères de famille de Cotignac qui aura lieu du vendredi 9 au dimanche 11 juin 2017.
Certaines se diront : Un pèlerinage ? Pour quoi faire ? C’est ennuyeux, on ne fait que du silence, je n’ai pas les capacités physiques, je ne suis pas assez croyante, je suis timide, je ne connais personne je n’ai pas le temps….
Quelques soient toutes ces idées balayez les loin de vous.
Essayez et vous ne serez pas déçues ! C’est peut être l’occasion pour vous de revenir au Seigneur …. Il suffit juste de faire « quelques » pas, Il vous attend les bras ouverts…
Comme beaucoup de femmes y ayant participé vous y trouverez de la joie, des rencontres, des amitiés, de la consolation etc.. Ce n’est pas pour rien que le dimanche il y a près de 2000 femmes qui se retrouvent à Cotignac.
Nous vous le conseillons vivement car cela permet de se ressourcer et de sortir de votre quotidien.
Pour toute question n’hésitez pas à nous contacter. Nous y répondrons avec joie.

Père Anthony
Marie-Christine Herrera – Responsable du groupe Sainte Rita 06.87.09.25.38 mail mcherrera@free.fr

 

LA SAINT VALENTIN AUTREMENT

Offrez du temps à votre couple, une soirée en tête è Tête pour faire grandir votre amour
 
La Saint-Valentin peut être plus qu’un événement commercial : laissez-nous vous le prouver, avec un grand A !
Parce que nos rythmes de vie ne nous permettent pas toujours de prendre du temps pour notre couple, nous vous proposons, autour de la Saint-Valentin, une soirée pour vous retrouver, échanger, vous écouter : en somme pour mieux vous aimer !
Le principe est le suivant :
► Un dîner festif et romantique
► Des échanges et des moments privilégiés, juste à deux
► Des quiz pour mieux comprendre votre couple
► Des pistes et des témoignages pour mieux vous aimer
Envie de tenter l’expérience d’une Saint-Valentin Autrement ? http://bit.ly/SaintValentinAutrement
 
Plus de reinseignements et inscriptions avant le 12/2 au
06 71 03 22 40 / 06 63 73 75 92

EXERCICES SPIRITUELS POUR FEMMES

Les Prêtres de l’Institut du Verbe Incarné, à qui sont confiés les paroisses du Luc-en-Provence et du Cannet-des-Maures, vous proposent de vivre les exercices spirituels selon la méthode de Saint Ignace de Loyola.

Cette fois-ci ce sera organiser pour femmes

du 10 au 13 février 2017

au Monastère de Ste. Marie-Madeleine, à Saint Maximin Sainte-Baume.

Contact : Inscriptions / renseignements
 Sœur Marie d’Einsiedeln  –  Tel : 06 35 91 90 50  Mail : m.einsiedeln@servidoras.org
P. Anthony del Castillo –  Tel: 06 42 88 69 62
 
Début et fin de la retraite
Début le vendredi 10 février à 17h30
Fin le lundi 13 février à 15h00
 
A ne pas oublier
    ► Vos affaires personnelles pour les trois jour de retraite
    ► Le nécessaire pour prendre des notes
    ► Une bible

Pour plus d’informations n’hésitez pas à nous contacter!

 

NOS MEILLEURS VOEUX

La communauté paroissiale du Luc et Cannet des Maures, ainsi que les pères et les sœurs de L’Institut du Verbe Incarné sont heureux de vous présenter leurs vœux les meilleurs pour la nouvelle année qui commence.
Que cette année soit pour vous et les vôtres une année de paix et de grâce, et que vous puissiez progresser davantage ensemble à la rencontre du Christ.
Que Dieu vous bénisse.

RETRAITE POUR HOMMES

ADAM OÙ ES-TU ?

Trouver sa place d’homme, d’époux, de frère, d’ami…

Bien sûr que l’homme a encore sa place dans ce monde, et quelle place !

Encore faut-il que nous prenions le temps d’y réfléchir et de prier pour pouvoir la tenir fièrement, et avec fruits.

Ne venez pas seuls ! Si un frère a besoin d’une telle retraite, qui ne prend que quelques heures, pour être remis en piste, n’hésitez pas !

Nous vous attendons donc du Vendredi 31 mars à 19h00 au sanctuaire de la Sainte Baume, jusqu’au dimanche 2 avril à 16h00. 

Cette retraite silencieuse dans un cadre magnifique permet de faire le point, de réfléchir, de se ressourcer, de prier…

Contact :

Bertrand de Kerangat

0663927592

bdekerangat@yahoo.fr

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com