Editorial du mois de septembre 2017

Il est venu le temps de nous révolter

Durant le mois d’août, deux événements ont marqué profondément la religiosité de nos villages :
La procession des flambeaux, pour la fête de l’Assomption, pendant laquelle nous avons pu prier le chapelet dans les rues du Luc avec un groupe de paroissiens et escortés par la police.
Un bruit puissant  car nous avons manifesté, physiquement et publiquement, notre foi en pleine chaleur d’août.
Nous avons été une minorité à prier et chanter dans les rues et en faisant  réellement beaucoup de bruit.
L’autre évènement qui a marqué nos paroisses est celui de  la Sainte Messe et de la procession de la Saint Louis au Vieux Cannet, où on a pu contempler avec beaucoup de joie des enfants, des jeunes, des adultes et anciens défiler dans les rues du Vieux Cannet en chantant et en vénérant Saint Louis Roi de France.
 
Il y a donc eu ces deux processions qui ont toujours marqué nos paroisses et qui continueront de le faire parce qu’elles sont une manière de faire revivre nos profondes racines chrétiennes et que notre devoir de chrétien est de tout faire pour notre foi.
Il me revient en mémoire l’extraordinaire homélie du Cardinal Sarah depuis le Puy du Fou où il a lancé une invitation à tous les français à défendre Dieu et la Foi. :
  « Qui donc se lèvera aujourd’hui pour Dieu ? Qui osera affronter les persécuteurs modernes de l’Église ? Qui aura le courage de se lever sans autres armes que le chapelet et le Sacré-Cœur, pour affronter les colonnes de la mort de notre temps que sont le relativisme, l’indifférentisme et le mépris de Dieu ? Qui dira au monde que la seule liberté qui vaille la peine qu’on meure pour elle est la liberté de croire ? »
Ces paroles sont vraiment un programme de vie à suivre et non seulement à écouter.  Il est venu le temps de nous révolter contre tous ceux qui veulent détruire Dieu dans la société…
 
Nous révolter, mais comment ?
Le Cardinal Sarah nous donne la réponse :
« Quand il s’agit de Dieu, aucune compromission n’est possible !  L’honneur de Dieu ne se discute pas ! Et cela doit commencer par notre vie personnelle, de prière et d’adoration. Il est temps, mes frères, de nous révolter contre l’athéisme pratique qui asphyxie nos vies ! Prions en famille, laissons à Dieu la première place ! Une famille qui prie est une famille qui vit ! Un chrétien qui ne prie pas, qui ne sait pas laisser de place à Dieu par le silence et l’adoration, finit par mourir !
Il ne faut pas oublier que nous vivons aujourd’hui dans un monde marqué par la dictature de l’argent, de l’intérêt, de la richesse. La joie du don gratuit est partout méprisée et bafouée. Or, seul l’amour généreux, le don désintéressé de sa vie peut vaincre la haine de Dieu et des hommes, qui est la matrice de toute révolution.
Et à ce sujet, je suis certain que nos géants martyrs Vendéens nous donnent l’exemple puisqu’ils nous apprennent le sens de la générosité et du don gratuit. Vos ancêtres ne se sont pas battus pour leurs intérêts.  Ils n’avaient rien à gagner. Ils nous donnent aujourd’hui une leçon d’humanité.
Les Vendéens nous ont appris à résister à toutes ces révolutions. Ils nous ont montré que face aux Colonnes infernales, comme face aux camps de concentration nazis, face aux goulags communistes, comme face à la barbarie islamiste, il n’est qu’une réponse : le don de soi, de toute sa vie.
Seul l’amour est vainqueur des puissances de mort !
Partout, les familles chrétiennes doivent être les joyeux fers de lance d’une révolte contre cette nouvelle dictature de l’égoïsme !
C’est désormais dans le cœur de chaque famille, de chaque chrétien, de tout homme de bonne volonté, que doit se lever une Vendée intérieure ! Tout chrétien est spirituellement un Vendéen ! Ne laissons pas étouffer en nous le don généreux et gratuit.
Sachons comme les martyrs de Vendée puiser ce don à sa source : dans le Cœur de Jésus.

Prions pour qu’une puissante et joyeuse Vendée intérieure se lève dans l’Église et dans le Monde ! »

P. Anthony

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com