Se confesser

confession paroisse du Cannet-des-MauresVenez recevoir fréquemment le pardon de Dieu ! Le sacrement de réconciliation est un sacrement que le
catéchisme de l’Église catholique appelle un sacrement de guérison.

Notre paroisse, comme les autres, vous invite à user fréquemment du sacrement de la Miséricorde qu’est la confession.

Jésus, médecin de nos âmes et de nos corps, nous attend particulièrement dans ce sacrement, pour nous façonner de plus en plus par son amour miséricordieux, cet amour qui ouvre ses bras, qui nous serre sur son cœur en nous pardonnant ! Benoit XVI le rappelait à Washington : “La force libératrice de ce sacrement a besoin d’être redécouverte.

Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés” (Jean, 20, 23)

Le Christ nous attend dans la confession fréquente, une fois pas mois est un bon rythme pour commencer, sans avoir peur de tout lui confier, de tout lui offrir, à travers son ministre, le prêtre. Celui-ci vous pardonne tous vos péchés, agissant au nom du Christ, si vous les avez confessés sincèrement en désirant ne plus retomber.

Le Saint curé d’Ars disait de la confession : “Quand tu vas te confesser, dis-toi que tu vas déclouer Jésus de sa Croix“. Motivant ! Dans cette perspective merveilleuse, nous réalisons que personne ne devrait se passer de se confesser, si cela équivaut à déclouer Jésus !

Pourquoi cette fréquence ?

Un jeune moine rechignant à la constance dans la prière alla voir le père qui s’occupait de lui en lui expliquant qu’il n’avait pas besoin de répéter sans cesse ses prières, qu’il connaissait déjà tout par cœur.
Le vieux moine lui tendit un panier d’osier sale qui se trouvait près de lui, et lui demanda de le remplir d’eau à la fontaine de l’autre côté du monastère… Alors ? Le jeune revint avec le panier, mais vous imaginez bien qu’il était vide, et que ce dernier était un peu agacé par cette demande !
Le vieux moine lui demanda de recommencer, un fois, deux fois, trois fois… mais au bout de cinq fois, le jeune moine, n’en pouvant plus, lui dit que ça suffisait comme cela, qu’il n’en pouvait plus, et puis que de toute façon, cela ne servait à rien !

Qu’en pensez vous ? Cela ne sert à rien ?

Comment est revenu le panier ? Propre ! le jeune moine, à force de laisser délicatement l’eau couler à travers l’osier, l’a, en douceur, nettoyé en profondeur…

Alors…, prêt à laisser Jésus vous nettoyer en profondeur ?

Lire le Catéchisme de l’Église catholique au sujet de la confession

Où et quand ?

Si vous désirez vous confesser,

  • Contactez les pères à la paroisse (pour rendez-vous),
  • demandez leur directement après les messes et pendant les adorations du Saint-Sacrement
  • profitez de la présence fréquente de l’un ou l’autre dans les confessionnaux durant
    • la messe du dimanche à 9h30 au Cannet-des-Maures
    • la messe du dimanche à 11h au Luc.

Pour vous confesser, vous ne dérangez jamais !

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com