Servantes du Seigneur et de la Vierge de Matara


Les Servantes du Seigneur et de la Vierge de Matará sont installées au Cannet de Maures depuis 2009.

L’Institut des “Servantes du Seigneur et de la Vierge de Matará” est la branche féminine de l’Institut du Verbe Incarné, composée des sœurs de vie apostolique et des sœurs de vie contemplative.

La maison Sainte Marie-Madeleine

La communauté qui se trouve sur la paroisse du Cannet-des-Maures a pris pour patronne Sainte Marie Madeleine, l’apôtre des apôtres, qui est patronne du diocèse de Fréjus-Toulon. Dans cette communauté, les sœurs sont apostoliques.

La Croix de Matará

Le 19 Mars 1988, lors de la fête de Saint Joseph, le Père Carlos Buela, fondateur de l’Institut du Verbe Incarné, fonda l’Institut des Servantes du Seigneur et de la Vierge de Matará à Saint Raphaël (en Argentine, pas dans le Var !), avec le “seul désir de donner à Jésus Christ des épouses selon son cœur“.

Ces sœurs ont ce nom en raison de la Croix de Matará. Elle a été taillée dans le bois par un membre du la tribu d’origine de Matará en Argentine, qui a été évangélisée au XVIème siècle.
Sur cette croix se trouve notre Seigneur crucifié, ne voulant “rien connaître d’autre que Jésus Christ, ce Messie crucifié.” (1 Co 2, 2). Au pied de cette croix se trouve la première servante du Seigneur, la très Sainte Vierge Marie. Ainsi, nous ne trouvons pas simplement sur cette croix la raison d’être des sœurs, mais également la place, la fonction et la mission des “servantes” qui suivent l’exemple de la Vierge.

JPEG - 5 ko
Le Père Buela dit à ce sujet : “De cette manière, la branche féminine de notre famille religieuse complète fortement ce que nous désirions en donnant à la branche masculine le nom de Verbe Incarné, car l’Incarnation a été rédemptrice et la Rédemption a été possible grâce à l’Incarnation. Le verbe s’est fait chair afin d’aller à la croix, et la croix n’est possible que parce que le Christ s’est fait chair.

La croix, où nous trouvons le Seigneur et la Vierge de Matará, établit un magnifique programme de vie. Afin d’accomplir ce programme, tout ceux qui se glorifient dans l’exercice de ce nom auront à faire des efforts, aidés par la grâce de Dieu, qui ne manque jamais à ceux qui font ce qu’ils doivent.

Il faut un engagement renouvelé de tous et de chacun des membres de notre famille religieuse pour incarner les idéaux élevés exprimées sur cette Croix aux nouvelles générations à travers tous les temps, afin que l’Évangile de Jésus-Christ résonne dans tous les coins de la terre : “Allez dans le monde entier, proclamez l’Évangile” (Mc 16,15)“.

Inculturation de l’Évangiletumblr_mxldikoays1t2dmyho2_1280

Grâce à la profession religieuse des sœurs, elles s’engagent toutes leurs forces pour inculturer l’Evangile. De là vient la mesure de leur apostolat, car elles s’engagent dans l’annonce de la Parole de Dieu sous toutes ses formes : à travers l’étude et l’enseignement dans les universités et les collèges, par le biais de publications écrites, dans l’enseignement de la catéchèse, les oratoires, en effectuant des missions populaires et par les Exercices Spirituels, dans l’éducation et la formation chrétienne des enfants et des jeunes catéchisme, activités pour collégiens et lycéens, …) et dans les œuvres de charité avec les plus nécessiteux (enfants abandonnés, les handicapés, les malades, les personnes âgées, etc).

 

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com